Claire Négrier
10 outils indispensables du webmarketing - Miss Comm' - NCN-Comm - experte Marketing et Communication

10 indispensables outils du webmarketing

Les indispensables dont je vous parle, sont en fait mes propres outils pour une image de marque cohérente et une présence impactante sur la toile. Nul ne sait qu'avec 7 Milliards de sites web aujourd'hui, faire la différence, passe aussi par son propre équipement. 2018 annonce un virage encore plus digital et surtout une étape indispensable à toutes les entreprises quelque soit leur taille. Alors vous montrer comment moi j'ai décidé de gérer mes actions digitales... C'est bien un moindre mal ;-).
Ça vous dit ?

Le Webmarketing, ce n’est pas qu’une stratégie marketing sur le Web. Pour moi, il en est d’une véritable orientation stratégique de l’entreprise. C’est d’ailleurs en ce sens qu’aujourd’hui on entend parler de Digital Nomad, de digitalisation… Et tous ces mots bizarres avec lesquels on n’est pas forcément coutumier.
Dur dur même de se mettre à la page certaines fois.

Mais une fois n’est pas coutume, il est indispensable pour nous – petites entreprises – de nous adapter au mieux aux pratiques des consommateurs. Il en va de notre pérennité ! Alors pour vous aider dans la jungle des outils à votre disposition, j’avais simplement envie aujourd’hui de vous en présenter quelques uns, simples et surtout efficaces du webmarketing, qui pourraient bien vous permettre de faire la différence.

Bien évidemment, il existe pléthore d’instruments vous permettant de vous démarquer. Mais je ne peux pas parler de ce que je ne connais pas ;-). C’est parti pour le petit aperçu !

1. Facebook, ma plateforme digitale de relation client

Bon, le titre amoindrit vraiment l’importance quotidienne qu’à Facebook pour moi. En fait, j’y ai un compte totalement dédié à ma sphère professionnelle. La première raison était la relation client. Car un certain nombre d’entre eux, me demandaient en ami sur mon profil que j’appellerais « perso ».

Un profil dédié à ma sphère professionnelle

Après quelques acceptations sur mon compte perso, je me suis vite rendu compte que je ne voulais pas forcément que ces quelques clients voient mes enfants et mes affaires privées,  tout comme – il faut bien le dire – personne de ma sphère privée n’a rien à faire de mes informations professionnelles – même si c’est une vraie passion. Donc, pour répondre aux besoins de chacun, j’ai fait en virtuel ce que le réel ne nous permet pas : je me suis dédoublée. Et grâce à cette astuce, les périmètres de chacun sont bien définis, l’utilisation est à la fois plus fluide, plus compréhensible pour tous mais surtout moins chronophage ! Oui, puisque finalement chacun à son « moment », et je n’ai plus à manipuler de liste et gérer les réglages de visibilité. Chose que je faisais précédemment pour que les clients ne voient pas – justement –  certaines choses que je souhaitais privées.
D’ailleurs, 2 profils permettent aussi une sécurité quand on possède des pages ou des groupes. Car on n’est pas à l’abri d’un compte bloqués et ainsi, on garde encore « la main » sur toute notre communauté en cas de pépin !

Une plateforme de réseautage et de prospection humaine

Vous m’auriez dit cela il y a 5 ans… Je ne vous aurais pas cru. Facebook, ce lieu de divertissement et de création de liens familiaux et amicaux à l’origine (même s’il tend à le redevenir), a su finalement retenir mon attention. Grâce notamment au système des groupes sur des thèmes et intérêts communs, il permet de répondre à mon objectif top prioritaire de cette année 2018 : remettre l’humain au cœur de nos business. Car c’est finalement dans l’échange (qui n’attend rien), que se créent les meilleurs liens professionnels. Le mode « discussion » proposé dans ces groupes permet vraiment d’aborder cette problématique client sur un autre angle totalement différent. Je ne prospecte jamais ! C’est par ce biais, en lisant mes contributions, que les gens viennent à moi ! (Je ne vais d’ailleurs quasiment jamais leur proposer un service directement et bien souvent ce sont les personnes elles-mêmes qui me contactent en cas de besoin). Et cette dimension, quoi qu’on en dise, je ne la retrouve sur aucun autre réseau.

Un outil de gestion client

C’est le plus important pour moi (même si cela me permet aussi de rester en alerte par rapport à mon marché) c’est que Facebook est ma super plateforme clients. Où je vais pouvoir proposer mes offres (webinaires, ateliers…) Et où je suis accessible en tout temps pour mes clients.

Bien qu’il faille aussi se fixer des limites (c’est plutôt récent pour moi cette prise de conscience), il est important aussi de pouvoir répondre au plus près des besoins de nos interlocuteurs. Pour ma part, l’un de mes atouts est justement ma grande réactivité. Du coup je trouve, grâce à messenger, une facilité dans les échanges (surtout avec la fonction vocale) qui finalement est beaucoup plus rapide que l’action de consulter sa boite mail, ouvrir le mail et répondre. On clique sur un bouton, et on envoie son message. Et parfois, ce simple fait permet vraiment de faire la différence.

2. Ecamm ou tout autre outil de Livestreaming

La « nouveauté » quelle qu’elle soit, est à ne surtout pas négliger ! Suivre les évolutions de son marché ou des médias sociaux est un impératif primordial pour tout entrepreneur. Depuis 2017, le livestreaming : c’est à dire la diffusion vidéo en direct, est LA stratégie à ne pas mettre de côté. Elle sera à elle seule, une stratégie inévitable pour les années à venir.

Tout comme les réseaux sociaux n’étaient au départ qu’un outil et sont devenus un méta média à part entière, le livestreaming est à mon sens un outil qui deviendra lui-même une stratégie spécifique des entrepreneurs et entreprises.

Savoir maîtriser les technologies émergeantes est toujours un gage de compétitivité. Donc pour moi, avoir un outil de streaming permet à la fois de créer un contenu de qualité, mais également d’optimiser ce support.

Gagner en efficacité

Bien qu’il y est encore quelques efforts technologiques à fournir, indépendants à notre propre utilisation – je pense surtout au décalage entre l’affichage sur les réseaux, et celui de l’outil transmettant le direct – il n’en reste pas moins beaucoup plus agréable de trouver un écran avec des affichages personnalisés. Un outil vous permettra d’afficher votre logo, ajouter des bannières pour présenter le thème ou même, un peu comme le font les JT dans les reportages, ajouter les noms des intervenants…

Un outil de streaming vous permettra justement une grande souplesse dans la mise en scène de vos lives, chose peu accessible sur les outils natifs. Facebook par exemple, ne permet aucun ajout de visuel ou ne laisse pas le choix entre le partage d’écran et la vidéo de face. Il faut choisir au départ ce que l’on souhaite faire sans avoir la possibilité de jongler.

Vous aurez aussi un gros avantage avec les outils de streaming : celui de récupérer un fichier vidéo en bonne et due forme. Chose qui n’est pas si évidente si on fait un live directement sur les outils des plateformes (qui ne vous fournissent par forcément les fichiers haute définition).

Optimiser son temps

Cette notion n’est selon moi pas assez mise en avant. Oui ! Les outils de streaming vous permettent aussi de gagner du temps ! Car finalement une fois les schémas / maquettes créés, elles ne sont pas à refaire. L’autre avantage indéniable (du moins pour celui que j’utilise), c’est que les outils sont multi plateformes. Donc on peut diffuser le même direct sur plusieurs réseaux !

Ce que est un véritable gain de temps. Car refaire des lives sur plusieurs plateformes est très chronophage (je pense au combo Facebook / Youtube par exemple).

Pour ma part, j’ai choisi ECamm, un outil plutôt complet et surtout très simple qui répond parfaitement à mes besoins. (Et en plus qui n’est pas en abonnement mensualisé, mais en achat unitaire !) pour une cinquantaine d’euros, vous avez un matériel vous permettant de faire tout ce que vous voulez. Par contre, uniquement pour Mac.

Mais il en existe bien d’autres ! Le plus connu est OBS, le spécial facebook : Belive, ou encore broadcaster ou Xsplit.

3. Manychat, pour surfer sur l’ère du social contact !

Manychat est une grosse machine du social contact et social selling. Il se positionne comme leader (chez nous) dans la mise en place des boats pour toucher vos clients potentiels et développer le relationnel là où se trouvent vos leads et prospects. Quand on sait que 95 % des actifs passent en moyenne 20 minutes par jour sur Facebook, il n’y a pas de meilleur endroit pour s’adresser à eux directement.

Ainsi on va pouvoir gérer des envois via Messenger, ou bien des actions sur les commentaires des utilisateurs, pendant les lives ou sur des posts. Quelle que soit notre cible, penser à des solutions qui suivent les utilisateurs vous permettra d’être plus impactants auprès de votre cibles, pensez-y ;-).

Allez, rien que pour vous, voici quelques fonctionnalités que j’utilise :

  • l’inscription à mes alertes et infos
  • une alarme pour rappeler mes lives 5 minutes avant leur diffusion
  • l’envoi d’enquêtes pour être au plus près des attentes de mes clients potentiels et de ma sphère professionnelle
  • Alimenter ma mailing liste

4. Mailchimp, le mailing tool et bien plus

En parlant de mailing liste.. Justement voici mon outil de prédilection à ce propos ! Mailchimp n’est – me semble-t-il – plus à présenter. Véritable outil spécialiste du mailing et finalement multi-fonctions, il vous permet une présence digitale sur plusieurs fronts :

De la classique Newsletter, à l’envoi d’emails automatisés ou simple – vous permettant des envois groupés professionnels, et la plateforme ne s’arrête pas là ! Depuis plusieurs mois elle a même développer un service de landingpage permettant là encore d’allèger votre site web en externalisant la création des pages de vente tout en gardant la gestion des contacts optimale et sécurisée. D’ailleurs, il a été un des premiers services de mailing à se mettre en conformité de la loi de finance RGPD avec la mise en place des doubles optins, c’est à dire double vérification de l’inscription d’un utilisateur.

Et pour rappel, Mailchimp est dissociable de toute plateforme web ! Vous pouvez vous inscrire sans le raccorder à votre site web ! Un super outil indépendant pour la prospection par mail par exemple ;-).

5. Zapier, une passerelle de connexion utile

Un instrument…. Magique !!!!! Pas encore très connu des entrepreneurs Zapier est le must have pour la gestion de vos outils webmarketing ! Il permet de créer des passerelles entre vos différents outils !

Mise en situations :

Il vous permettra de gérer MailChimp

Peut-être avez-vous des difficultés à gérer toutes vos listes sur Mailchimp justement ? Bien souvent .. On va créer une liste pour chaque lead magnet ou formulaire que vous pourrez créer. Mais en fin de compte, comme l’outil ne permet pas (encore) de sélectionner plusieurs listes pour l’envoi de mails, la perte de temps pour dupliquer les listes puis les fusionner en une globale… Ou créer des mails pour les envoyer à chacune de vos listes est considérable ! Grâce à Zapier, vous allez créer une règle indiquant au système de copier le mail arrivant sur la liste A, vers la liste globale. Et ce, à chaque nouvel inscrit bien évidemment ! Et hop ! Vous pouvez gérer vos mails beaucoup plus simplement. Bon .. Il y a aussi d’autres possibilités mais la machine est tellement énorme que je vous parle surtout de ce qui me sert.

Autre exemple, l’exploitation de Manychat !

Je rencontre de nombreux indépendants qui me disent ne pas vouloir se lancer dans les chatboats parce qu’ils ne sont pas à l’aise avec l’outil qu’ils trouvent trop intrusif – notamment vis à vis de leurs produits ou services. Mais c’est sans compter sur notre super atout qu’est Zapier ! Intégrer les boats est quelque chose d’indispensable dans les mois et années qui viennent car ils sont à mon avis une nouvelle ère de communication instantanée. Mais, pour celui qui n’en voudrait pas, je lui proposerais la chose suivante :

Et si vous proposiez à vos contacts Facebook, de s’inscrire à vos news via manychat. Tout simplement, sans forcément exploiter le boat.

Et là, Zapier va automatiquement récupérer les informations de contact des inscrits et les téléverser vers votre liste Mailchimp ! Si, si !

Ainsi, vos contacts plutôt « volatiles » et à tendance éphémère de Facebook intégrerons votre liste pour vous permettre de leur écrire par un moyen plus classique.

Zapier fait la connexion avec un nombre impressionnant d’outils que je ne connais même pas ! Alors sans hésiter, je vous invite à découvrir ce petit bijou.

6. Zotabox, un couteau suisse des CTA – appels à l’action

On pourrait penser que Zotabox fait doublon avec ManyChat. Mais pour moi il a une typologie spécifique.
Orienté appels à l’action, cette boite à outils va vous offrir des moyens pour (tenter de) faire réagir les visiteurs de votre site web.

Grâce à lui, je peux gérer tout un tas de fonctionnalités sur mon site sans passer par des plug-ins qui alourdissent et donc ralentissent mon site web.
En plus, la version freemium est déjà très complète ! Pop-up, boutons de partage des réseaux sociaux, Messenger (of course)… Tout y est ! Et du coup, hop ! J’ai pu supprimer justement quelques plugins de mon site.

Et bien évidemment, l’information primordiale à retenir, c’est que vous offrez à vos visiteurs la possibilité de vous contacter directement en livechat !! Et comme je suis h24 sur Facebook par exemple, et bien de cette manière je ne rate rien.

Mis à part le côté discussion instantanée, Zotabox vous permettra vraiment de faire performer votre site web sur cette fameuse ère du « social ». Alors n’hésitez pas à jouer les curieux.

7. Cookie Consent, pour être en règle avec la CNIL

Là, pour le coup on revient dans le terre à terre mais Ô combien important : le respect de la réglementation sur les sites web ! La gestion des cookies et la demande obligatoire et claire et consciente auprès des internautes de leur consentement quant à l’utilisation des cookies.

Et malgré tout ce qu’on a pu en lire, tous les plug-ins ne répondent pas aux règles encore plus poussées de la CNIL. Il m’a d’ailleurs fallu du temps pour trouver une extension me permettant de répondre vraiment aux règles. Alors il est de mon devoir de vous en faire part ! Oui, Cookie Consent vous offrira (à condition de bien rédiger les différents éléments demandés et la configuration) un site en règle une bonne fois pour toutes.

8. Ryte : le référencement c’est important

Peu connu des entrepreneurs « intra exagone », Ryte est un super site d’aide au référencement de votre site. Gestion des outils Google, optimisation SEO, mise en avant des pages de services ou produits principaux pour une meilleure indexation, optimisation et mise en garde des erreurs… L’outil, même dans son offre freemium, est très complet et vous aidera assurément à gérer les prémisses de votre référencement.

Bon… Pour la suite, si vous vouliez vraiment travailler sur le sujet, orientez-vous vers des experts dont c’est le quotidien, vous aurez toujours de bien meilleurs résultats en un temps record ! Ou .. Si vous avez le temps vous pouvez aussi vous former au référencement qui est une stratégie à ne surtout pas mettre de côté pour un business en ligne. C’est d’ailleurs ce que vous propose la Seolius University avec des formations en SEO, dont le thème est la spécialité.

9. Tinypng

Présenté dans un de mes Lives, Tinypng est une petite application dédiée à l’allègement de vos images. Le poids des images que vous utilisez est un élément important dans votre image professionnelle. Pourtant souvent laissées de côté, elles sont à elles seules un des premiers éléments de persuasion les plus efficaces auprès de vos clients et prospects.

Il est donc indispensable de générer des images dont les dimensions et le poids sont en adéquation avec le support. (un site web, les réseaux sociaux…). Et pour le poids, ce site vous permettra en quelques secondes de gagner beaucoup !

Et il va sans dire que cette prise en compte sera également un atout pour votre référencement.

10. Woocommerce ou tout autre service de paiement en ligne

Le webmarketing implique aussi que tout ou presque se passe en ligne. Et votre mode de règlement n’échappe pas à la règle ! Avoir une plateforme de paiement en ligne est quasi indissociable du webentrepreneuriat dont l’objectif est de vendre en ligne (et donc le webmarketing d’y répondre pour rappel ;-).

Bien évidemment il existe de nombreuses plateformes e-commerces. Il faut aller vers ce qui nous convient le mieux. Pour ma part, bientôt 10 ans avec WordPress. Je n’aurais donc pas choisi autre chose ;-). Woocommerce était dans une continuité logique. Mais j’insiste, il faut trouver ce qui vous correspond le mieux ! Et ne pas se jeter sur le premier système venu. Petit plus, Woocommerce se connecte aussi à Zapier 😉

Le test à faire : choisir la solution qui sera la plus fluide pour vous ! Aujourd’hui après les tarifs, les performances sont sensiblement arrivées au même niveau pour toutes les offres. Outre des besoins vraiment spécifiques, choisissez surtout une plateforme avec laquelle vous êtes à l’aise !!!!! On oublie trop souvent l’aspect confort au profit des résultats. Pourtant, savoir manipuler dans les moindres détails ces (et ses) outils, est un gain considérable pour le business en ligne ! Alors, après un premier tri collant à vos besoins, faites le choix du cœur.

11. Mon bonus perso : Sniply

Et oui, si vous me lisez depuis un petit bout de temps, vous savez à quel point j’aime partager et vous faire découvrir des choses ! Alors il est normal de voir par si par là des p’tits bonus dans mes articles – c’est une façon aussi de vous remercier de lire d’aussi longs récits.

Bref, Sniply est l’un de mes gadgets favoris, surtout dans le social marketing. En étant sur les réseaux sociaux et en en faisant un outil à part entière de votre stratégie vous arriverez vite au constat suivant : les réseaux détestent les égocentriques, ceux qui ne parlent que d’eux et de leur expertise ou passions (et en gros vous ne lisez que des trucs « pro » disant moi moi moi moi)… L’idée de partage initiale des réseaux sociaux est aussi de partager ce que les autres font !

Difficile chez nous d’ailleurs de voir les concurrents d’un bon œil… Pourtant, le fait de parler d’autrui peut vous apporter des avantages à bien des égards. Que ce soit votre crédibilité, votre humanité, votre professionnalisme… Partager des informations d’autrui peut vous valoir de belles opportunités. Et c’est justement le positionnement de Sniply !

Son nom n’est pas choisi au hasard. Un snip en anglais est un « morceau » ou un « clic » qui va vous permettre de vous positionner sur vos partages ! Un call-to-action vous permettant justement de tirer avantage des partages que vous faites ;-).

Pour être pragmatique, j’ai sciemment créé un lien avec ce gadget. C’est le petit bandeau que vous avez dû voir apparaître en bas de votre écran là, juste à gauche avec ma tête ;-). C’est ça un snip !

 

Et voilà ! Vous avez donc ici donc mes choix de cœur, du moins quelques uns qui m’aident au quotidien dans mon aventure ! A vous de faire votre liste et de partir à l’assaut de la toile pour étoffer votre offre et trouver de nouvelles opportunités !

See you later Webmarketer !

Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 2 Average: 3.5]

A propos de l'Auteur

Bonjour ! 

Je suis Claire, spécialiste Communication / Marketing,
J'accompagne mes clients dans le développement de leur notoriété.
De la stratégie à la mise en place des outils, j'offre l'éventail de mes compétences
Pour qu'ils soient vus, remarqués et reconnus sur leur marché
N'hésitez pas à me contacter pour parler de votre projet ;-)

N’hésitez pas à laisser un commentaire

    • Caroline Liemert
    • 12 juillet 2018
    Répondre

    Bonjour Claire,
    merci pour cet article très instructif. Je démarre comme conseillère marketing en Allemagne et cela m’inspire beaucoup.

    Bonne continuation

    Caroline

      • Claire NCN Comm'
      • 19 juillet 2018
      Répondre

      Bonjour Caroline,
      Merci pour ce soutien ! Je suis ravie de votre retour merci. Tant que c’est utile pour au moins une personne.. Alors j’ai rempli ma mission !
      Bonne chance du coup, et au plaisir de vous suivre d’ailleurs 😉

    • Véronique
    • 23 février 2018
    Répondre

    Waouh Merci pour cet article ! 🙂

      • Claire NCN Comm'
      • 23 février 2018
      Répondre

      Bonjour Véronique,

      Merci beaucoup pour ce commentaire ! Il est aujourd’hui rare d’en lire sur le blog ;-).
      Je fais toujours de mon mieux pour parler de ma passion. (j’ai même parfois du mal à me retenir !).
      Il y a aujourd’hui presque 100 articles sur ce blog alors n’hésitez pas à jeter un œil, peut-être que d’autres vous seront tout aussi utile ! (et tout c’est toujours dans ce sens que je les écris).
      Encore merci pour ce témoignage !

Vous souhaitez être informé de
la publication d'un nouvel article ?

Inscrivez-vous et recevez directement le lien dans votre boite mail ;-)

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)