Claire Négrier

Plaquette

La plaquette institutionnelle (ou pas d'ailleurs), est le support incontournable d'une entreprise. Elle est le premier outil de présentation, une fonction de support à toute recherche de clients. La plaquette sera à développer en même temps que votre site internet. La plaquette est votre vitrine lors d'entretiens "physiques". votre site web, quant à lui, est la vitrine virtuelle (on parle maintenant de digitale) de votre entreprise.

Pourquoi la plaquette reste-t-elle incontournable ?

La plaquette est le premier support « print » promotionnel qu’il vous faudra élaborer. Elle reste un outil très puissant. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Elle est palpable : dans notre monde où tout est digitalisé, chacun apprécie finalement quelque chose que l’on puisse avoir entre les mains.
  • Elle est « marquante » : parce que c’est un support apprécié mais plus forcément exploité, elle à un fort taux de pénétration (qui s’intègre facilement dans l’esprit de votre cible) en plus d’une dimension qualitative incomparable
  • Elle est mémorisable et surtout consultable à volonté : Dans notre monde connecté, tout est finalement éphémère. Il n’est vraiment pas facile de retrouver une info qu’on a lu 3 jours auparavant car on ne la retrouve plus, perdue dans le fil d’actualité, cachée au milieu de trop d’informations. La plaquette, elle, a une longévité importante, et vos prospects pourront la consulter en cas de besoin.

Sachez d’ailleurs que – dans le monde de l’entrepreunariat – le premier réflexe est de consulter un base existante dans nos archives avant de rechercher un prestataire.

Quelle plaquette est faite pour vous ?

Quand on parle de « plaquette » celle-ci peut avoir plusieurs noms différents pour plusieurs formes et différentes utilités. Parmi celles-ci vous retrouverez :

  • La Plaquette / Brochure : institutionnelle, commerciale
  • La Fiche : produit(s), service(s)
  • Le leaflet / triptyque / dépliant : pour un concentré d’information

Et je dirais que les codes aujourd’hui nous permettent de vous proposer un type de plaquette selon vos propres besoins.
Je vous propose donc de parcourir les utilisations de chacune de ces possibilités.

La plaquette ou brochure

La plaquette est la plus répandue donc, et a une image officielle et solennelle. Son format est souvent un A3 ouvert (donc format final A4 (on parle de A4 fermé)), mais elle peut aussi bien être utilisée en format A4 ouvert (donc A5 fermé). Vous y mettrez une présentation de l’entreprise et d’autres informations que vous jugerez opportunes :

  • son histoire
  • sa vision
  • ses valeurs
  • ses produits et / ou ses services (mais présentés succinctement)
  • ses chiffres clés et autres informations importantes

La fiche

La fiche est, elle, un complément de la plaquette. Elle se présente sous la forme d’un A4 voire A5 (si vous avez opté pour ce format pour votre plaquette) recto (et verso si besoin mais à éviter) . Elle est là pour marquer ce que j’appelle un focus.

C’est elle qui présentera en détail vos produits et services. Si vous n’avez que 3 services, une fiches par service sera un bon équilibre. A l’inverse, si vous vendez 15 produits, il vaut mieux faire des regroupements afin de les présenter par thématiques (au delà, vous éditerez un catalogue et non des fiches). Dans l’absolu, je dirais que le nombre idéal de fiches est 3, que l’on peut étendre à 5 mais dans des cas particuliers. Afin de nuancer cette dernière information, je vous invite également à identifier votre cible et surtout ses besoins. Car vous pourriez avoir 15 fiches produits, mais en clientèle, n’en présenter que trois ou cinq répondant à une demande potentielle de votre prospect ou client.

Le dépliant aussi appelé leaflet ou triptyque

Est un support au format spécifique : c’est un papier plié qui permet du coup de nombreuses faces à exploiter.

La taille de ce support est un A4 ouvert qui une fois fermé, se trouve sous la dénomination de DL et correspond à un document d’une hauteur de 21 cm.
Son originalité se trouve dans son pliage. Il en existe plusieurs :

  • le pli roulé : 2 pliures, avec 3 faces de taille presque identique (deux faces de 10 cm et une face de 9,7)
  • le pli fenêtre : les 2 faces extérieures se referment parfaitement sur la largeur de la face centrale
  • le pli en « Z » : 4 faces de taille identique (7,425 cm) qui forment un « W » (vous pouvez aussi opter pour un pliage en 2 plis, vous offrant un réel « z »)

Comment choisir le bon format

Maintenant que vous avez vu (ou plutôt lu) toutes les caractéristiques qui s’offrent à vous, il vous faut définir la plaquette qui vous conviendra le mieux. Pour cela, il vous faut penser :

  • aux objectifs auxquels vous souhaitez répondre grâce à votre brochure
  • au contenu que vous souhaitez y mettre
  • à l’optimisation de l’espace utile (il faut penser à illustrer votre argumentaire, c’est à dire l’accompagner de visuels)
  • à la cible que vous voulez toucher (les goûts de la cible sont aussi un facteur important)
  • sans oublier votre marché et ses pratiques (dans la prestation de services par exemple, on a coutume d’utiliser une plaquette et non un triptyque, dans ce cas, mieux vaut respecter les codes afin de ne pas se décrédibiliser)

Comment élaborer le contenu de votre plaquette

Selon l’utilisation que vous souhaitez en avoir, vous aurez déjà une idée assez précise des éléments qui devront figurer sur votre plaquette.
Il vous faut (j’insiste encore une fois sur ce point) aussi trouver les images et illustrations qui vont accompagner vos arguments ou textes.
Ensuite, pour construire le contenu de votre plaquette, rien de mieux que la bonne (vieille) méthode AIDA dont je vous parle souvent. Cela vous aidera vraiment à définir les points-clés de votre support.
Enfin, il faut toujours rester sobre, simple, et souple, afin d’être compris du plus grand nombre. Pour cela, je vous (re) propose mon petit guide de publication qui vous permettra de vous orienter sur le rédactionnel de votre plaquette.

Voilà, vous avez à présent toutes les cartes en main pour réussir votre support promotionnel. Mais est-ce que sa qualité sera suffisante pour convaincre ? Saura-t-elle faire mouche face à vos concurrents ?

Une idée ou un projet de plaquette ? Et si nous en parlions, mon métier est de présenter le vôtre dans son plus bel apparat, alors parlons-en !

Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 0 Average: 0]