Quelles sont les tendances de communication pour l’année 2016 ?

Question posée par Jean-Paul, agent immobilier

Stratégiquement, les évolutions semblent s’orientées vers une harmonisation/cohérence des supports commerciaux/marketing.
Le but est connexe aux deux services : répondre aux mieux aux attentes consommateurs.
Vulgarisé à l’extrême cela pourrait donner :
Hier c’était plutôt « regardez, ceci est fait pour vous » ; demain ce sera : « j’ai vu qu’il vous manquait ceci ou cela, le voici ».

La stratégie du monde entrepreneurial se dirige vers le marketing de contenu « simplifié »:
Quand je dis « simplifié » je veux dire plus clair plus direct
-> On enlève les fioritures, on va directement à l’essentiel
-> On illustre ses propos : images simples, graphiques, infographies
-> Une autre façon de « se raconter » qui émerge depuis quelques temps semble inspirer : le storytelling

Graphiquement, 3 partis-pris

-> le style est épuré, light (toujours illustré)
-> le Skeuomorphisme : amené par Apple (Iphone) Qui consiste à une « auto-suggestion » du produit
-> le Flat-design (amené par Microsoft) avec des aplats de couleurs, sa simplicité pour un message clair et une efficacité optimale.

Il y aurait même une 4ème tendance qui semblerait supplanter les autres : le Material design. Il s’agit de flat design plus interactif, où on ajoute des animations (on annonce le grand retour du gif animé ;-)), des textures …

Pour les sites web, qui doivent intégrés les notions données ci-dessus, il faut de la réactivité. La mode du « blog » devient le « modèle » :
-> tiré de l’utilisation smartphone il permet un design « responsive » : qui s’affiche sur tous les supports connectés
-> permet de mieux répondre aux attentes utilisateurs : toujours via le smartphone : on utilise le pouce pour faire descendre le contenu (par extension, l’utilisation induit d’intégrer le plus de contenu (accessible par lien direct) sur la page d’accueil)
-> on recherche l’échange : l’article blog se commente, se partage.

Mais quand on fait ce choix, on doit être disponible, réactif, car les « normes » pour répondre (aux commentaires, qu’ils soient sur les articles ou sur les réseaux sociaux) passent de 24h à seulement quelques heures (mon sentiment est 3h maximum pour répondre).

C’est la stratégie de l’immédiateté. Mais où l’on va prendre le temps de raconter, d’expliquer d’un côté et de lire et d’échanger de l’autre.

Voici donc quelque guidelines pour les mois à venir.

Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 0 Average: 0]